Alternance

 

L’alternance au collège

 

Objectifs pédagogiques

  • Redonner le goût de l’étude et de la réussite à des collégiens qui ne tirent plus aucun bénéfice des situations pédagogiques traditionnelles.
  • Permettre à ces élèves de découvrir concrètement l’univers des métiers et de faire des essais au sein des lycées professionnels et/ou entreprises.
  • Renforcer leurs acquis de base dans les disciplines fondamentales de façon à pouvoir éventuellement reprendre le parcours commun.
  • Leur permettre d’accéder, au minimum, à un diplôme qualifiant de niveau V (CAP/BEP) par la voie scolaire (LP) ou par la voie de l’apprentissage (CFA).

Public

Les élèves entrés au moins dans leur quinzième année :

  • Qui ont des centres d’intérêt auxquels l’enseignement général du collège ne répond pas.

  • Qui ont une ou deux années de retard scolaire et qui sont en grande difficulté dans l’acquisition des savoirs fondamentaux.

Responsabilité

Un seul établissement, le collège, assume la responsabilité de ces élèves qui restent des collégiens, sous la tutelle exclusive de leur établissement d’inscription.

 

Organisation de l’alternance

Trois solutions

  1. Collège – ateliers du collège ou du lycée professionnel.

Il s’agit alors d’un aménagement pédagogique interne, avec le concours possible du professeur de LP.

  1. Collège – lycée professionnel – entreprise.

A l’intérieur de son bassin de formation, le collège établit, par convention, un partenariat avec un ou plusieurs lycées voisins. Cette convention prévoit notamment la possibilité d’accueillir des collégiens en LP et l’intervention éventuelle de PLP en collège. Les LP sont également sollicités pour les relations avec les entreprises.

  1. Collège – entreprise

Le collège peut également passer une convention avec des entreprises locales, en utilisant le relais des Chambres des Métiers. L’accueil des élèves en milieu professionnel doit être assuré dans le strict respect des règles fixées par le code du travail en matière de protection des mineurs.

Modalités

Le rythme et la durée des périodes d’alternance (ateliers – LP – entreprise) sont de la responsabilité du collège.

Ce dispositif peut concerner des parcours individualisés ou donner lieu à la constitution d’une division.

La solution envisagée doit être proposée à la suite d’une concertation entre l’élève, ses parents et l’équipe éducative, réunis autour du chef d’établissement. La décision finale appartient à l’élève et à sa famille.

Au collège, les élèves suivent un enseignement aménagé s’appuyant sur une pédagogie adaptée, en relation étroite avec la découverte du monde professionnel. Les contenus de cet enseignement sont dispensés de façon à permettre aux élèves qui le souhaitent dans le parcours commun.

L’ensemble du dispositif pédagogique est construit dans le cadre d’une concertation entre les équipes pédagogiques des établissements concernés.

 

Encadrement

En LP, le collégien, sous la tutelle d’un enseignant tuteur choisi par le chef d’établissement, découvre l’enseignement professionnel et ses possibilités dans plusieurs spécialités.

En entreprise, l’élève est encadré par un tuteur qui accompagne sa découverte du monde du travail (règles de l’entreprise, contraintes du métier) et veille à ce que sa présence ne se réduise pas à une observation passive. Chaque élève doit pouvoir effectuer des tâches qu’il apprend progressivement à maîtriser. Elles sont mentionnées dans la convention.

Le professeur principal fait des bilans réguliers avec chaque élève, ainsi qu’avec les enseignants et tuteurs impliqués dans le dispositif.

En fin d’année scolaire, le chef d’établissement réunit l’équipe pédagogique pour procéder à une évaluation globale et faire des propositions à l’élève et à sa famille pour l’année suivante (4è générale, apprentissage, 3è à projet professionnel).

 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×